24 mars 2018

Je me trouvais ce matin, 16 octobre 1832, à San Pietro in Montorio, sur le mont Janicule, à Rome, il faisait un soleil magnifique. Un léger vent de sirocco à peine sensible faisait flotter quelques petits nuages blancs au-dessus du mont Albano ; une chaleur délicieuse régnait dans l’air, j’étais heureux de vivre.  Stendhal -  Vie de Henry Brulard (1835-1836)
Posté par sebarjo à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2018

L’année 1866 fut marquée par un événement bizarre, un phénomène inexpliqué et inexplicable que personne n’a sans doute oublié.  Jules Verne -  Vingt mille lieues sous les mers (1870)
23 février 2018

À neuf heures, la salle du théâtre des Variétés était encore vide. Quelques personnes, au balcon et à l’orchestre, attendaient, perdues parmi les fauteuils de velours grenat, dans le petit jour du lustre à demi-feux. Une ombre noyait la grande tache rouge du rideau ; et pas un bruit ne venait de la scène, la rampe éteinte, les pupitres des musiciens débandés.  Emile Zola -  Nana (1880)
Posté par sebarjo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2018

Pendant plusieurs jours de suite des lambeaux d’armée en déroute avaient traversé la ville. Ce n’était point de la troupe, mais des hordes débandées. Les hommes avaient la barbe longue et sale, des uniformes en guenilles, et ils avançaient d’une allure molle, sans drapeau, sans régiment.  Guy de Maupassant -  Boule de Suif (1880)
Posté par sebarjo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2018

Vers la fin du mois d’octobre dernier, un jeune homme entra dans le Palais-Royal au moment où les maisons de jeu s’ouvraient, conformément à la loi qui protège une passion essentiellement imposable.  Honoré de Balzac -  La peau de chagrin (1831)
Posté par sebarjo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2018

Nous étions à l'étude, quand le Proviseur entra, suivi d'un nouveau habillé en bourgeois et d'un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris dans son travail.  Gustave Flaubert -  Madame Bovary (1857)
Posté par sebarjo à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2018

Il y a aujourd’hui trois cent quarante-huit ans six mois et dix-neuf jours que les Parisiens s’éveillèrent au bruit de toutes les cloches sonnant à grande volée dans la triple enceinte de la Cité, de l’Université et de la Ville.  Victor Hugo -  Notre-Dame de Paris (1831)
Posté par sebarjo à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,